Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Biodiversité :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Gràce au financement du programme Territoire à énergie positive pour la croissance verte, deux actions sont financées en faveur de la biodiversité et du paysage avec un impact économique pour les propriétaire forestiers et la filière bois et pour les apiculteurs et la production mélifère.

  1. Le fonds de reboisement du Trièves : La communaute de communes en partenariat avec l'AFTBM met en place un fonds de reboisement pour soutenir les forêts publiques et privées. La Forêt du Trièves s’appauvrit, nous avons la possibilité d’inverser la dynamique ! Pour faire face à ce constat d’appauvrissement des peuplements forestiers, une réflexion collective a été menée avec les acteurs de la filière bois pour donner naissance au fonds de reboisement. Ce fonds est issu de l’enveloppe attribuée par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie à la Communauté de Communes du Trièves (CCT) dans le cadre de Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV). Pour en savoir plus, retrouvez l'article http://www.cc-trieves.fr/economie-et-emploi/foret/fonds-de-reboisement
  2. La culture mélifère : En partenariat avec l'association "les pouces vertes", la communauté de communes favorise l'acquisition de plants et de prairies fleuries pour diversifier l'alimentation des abeilles sur les parcelles communales et dans le cadre du fleurissement des communes.Ce projet répond aux attentes des apiculteurs locaux afin d’assurer tout au long de l’année le nourrissement des abeilles.

    Les plants seront achetés par les communes dans le cadre d’une commande groupée auprès de pépiniéristes locaux. Cette action s'inscrit également dans le plan paysage du Trièves en encourageant un retour plus naturel aux abords d'équipements publics et entrées de village.

Mieux connaitre l’environnement du Trièves

Notre environnement évolue, naturellement  par les impacts de notre présence et de nos activités. Pour que nos actions s'inscrivent dans le long terme sans détruire le patrimoine naturel dont nous avons hérité et que les générations passées ont su préserver, il est important de mieux le connaître et de mieux le faire connaître.

Dans le cadre de l’agenda 21 du Trièves (action E4), un observatoire de l’environnement et de la qualité de vie a été mis en place en  2011. L’objectif est de collecter, de rassembler et de diffuser des informations concernant tout ce qui nous entoure, puis de les mesurer et observer leur évolution sur de longues périodes pour analyser les causes de ces évolutions (naturelles ou humaines) et en suivre les conséquences.  Vous trouverez donc, thème par thème, des cartes regroupant les principales données dont nous disposons.

Cet observatoire en est une synthèse, accessible à tous, en deux formats :

  • Le présent document, qui détaille pour chaque thématique l’état des connaissances dont nous disposons (mise à jour avril 2015)
  • Une exposition itinérante, reprenant les éléments clé de l’observatoire.

À télécharger :pdfle document complet de l’observatoire22.97 Mo

En savoir plus...

Notre patrimoine naturel est d’une richesse exceptionnelle. Un diagnostic, réalisé en 2011, a inventorié toute la faune et la flore existantes sur le Trièves, et confirmé cette très importante diversité floristique et faunistique.

  • 165 espèces d’oiseaux  dont 60 en liste rouge
  • 49 espèces de mammifères dont 20 en liste rouge
  • 10 espèces d’amphibiens dont 3 en liste rouge
  • 8 espèces de reptiles

Parmi les espèces les plus remarquables, pour la conservation desquelles le Trièves a une responsabilité, on peut noter quelques espèces représentatives :

  • le Tarier des Prés (représentatif des espèces liées aux prairies de fauche)
  • le Moineau Soulcie dont le Trièves est le seul territoire de reproduction en Isère (espèce liée au vieux bâti)
  • le Circaète Jean-le-blanc (emblématique des milieux chauds et secs)
  • le Râle des genêts (espèce emblématique des prairies humides)

tarierdespresmoineausoulciecircaeteRaleGenets

En ce qui concerne la flore, le CBNA possède 87 000 observations floristiques dans sa base de données sur le Trièves, qui concernent 1517 espèces différentes.

  • 16 espèces protégées au niveau national
  • 27 espèces protégées au niveau régional
  • 1 espèce protégée au niveau départemental
  • 22 espèces à cueillette réglementée au niveau départemental
  • 67 espèces en livre rouge national
  • 48 espèces en livre rouge régional

sabotvenusailcystopterisprairies

À télécharger :
pdfDiaporama de la Flore1.82 Mo
pdfDiaporama des habitats2.98 Mo


Les activités humaines sont sources de nombreuses « perturbations » qui affectent les milieux et les espèces animales et végétales. Leur réversibilité est plus ou moins grande selon qu’il s’agit d’un aménagement fixe ou temporaire, et leur impact est lié non seulement à l’aménagement mais également aux activités qu’il génère. Parmi les nombreux facteurs de perturbation existants, la communauté de communes a identifié 24 secteurs comme étant des « continuités naturelles à maintenir ». Ces secteurs dits corridors biologiques sont inscrits dans le Scot comme zones naturelles à protéger.

À télécharger : pdfla carte des corridors biologiques10.15 Mo


marebouvetaireUn recensement des zones humides a été confié conjointement à l’Office National des Forêts, la FRAPNA et Avenir. Cette étude a conduit à la proposition de classement en Espace Naturel Sensible de 3 sites d’intérêts majeurs, au classement en petit site de 6 zones et à la proposition de plan de gestion pour 7 sites de petites tailles et/ou peu menacés. Des panneaux d’information réalisés par la FRAPNA, destinés à un large public, et à disposition des collectivités ou associations.  
La première zone humide issue de ce recensement et classée en ENS est la mare de bouvetaire à Saint Guillaume.

RenseignementsRenseignements

À télécharger :
pdfLa carte des zones humides du trièves2.3 Mo
pdfLe rapport d’étude6.3 Mo

Lancement de l'action "mare & vous !", inventaire participatif des petites zones humides sur un vaste territoire (Sud Grésivaudan, Vercors et Drac Isérois). Ce dispositif est porté par le CPIE Vercors avec l'aide de ses partenaires porteurs de contrats de rivières. En quelques années, quantité de ces milieux appelés "zones humides", qui sont en réalité une mozaïque de milieux (marais, étangs, tourbières, ...) a disparu de la surface du globe. Ces milieux rendent pourtant d'immenses services, ont un fonctionnement bien particulier et sont un réservoir de biodiversité d'une richesse insoupçonnée !
Participer à cet inventaire, véritable action collective, collaborative et citoyenne pour mieux connaître les petites zones humides et donc mieux les protéger !

Vous trouverez dans ce site toutes les informations nécessaires site dédié