Communauté de Communes du Trièves

Forêt :: Communauté de Communes du Trièves

Le Trièves

À la une

Services mobilisés ➧ infos trouvées !

La forêt est une ressource naturelle conséquente pour le Trièves. Elle représente une activité économique avec un fort potentiel. Ainsi les professionnels et acteurs de la filière s'organisent et initient des regroupements collectifs pour mieux valoriser le bois et/ou mutualiser leurs moyens.

logoaslgfASLGF Alpes Sud Isère

La forêt privée du Trièves comme partout en France est morcelée et regroupe un grand nombre de propriétaires, qui seuls et isolés ne peuvent pas valoriser et optimiser leur patrimoine forestier à sa juste valeur.

C’est à ce titre qu’a été créé l’Association Syndicale Libre de Gestion Forestière Alpes Sud Isère.

Elle regroupe 83 propriétaires qui ont confié la gestion de leur parcelle de forêt, tout en conservant leur droit de propriété, soit une superficie de 700 ha à l’échelle du Sud Isère.

Grace à ce regroupement, les opérations de coupe, de débardage, de travaux et de vente des bois sont effectuées collectivement pour optimiser les coûts d’exploitation et vendre à meilleur prix le bois.

Contact: Monsieur CHION Patrick, Président de A.S.L.G.F. Alpes Sud-Isère
Siège : Mairie – 38650 Saint Michel les Portes
Tél. 06 12 40 61 71

logococonLa Coopérative Cocon

A force d’intervenir chacun individuellement sur les mêmes chantiers de construction d’habitats performants, naturels et respectueux de l’environnement, cinq entreprises de corps de métiers différents se sont regroupées sous forme de coopérative.

L’objectif est de permettre au client d’avoir un seul interlocuteur tout au long de la réalisation de son projet de construction de maison ossature bois.

Belle exemple de collaboration entre les entreprises du Sud Isère, qui permet de répondre à la demande de la clientèle de trouver un constructeur de maison individuelle basse consommation sur le territoire.

http://coopcocon.fr/

Contact: Home Eco : 06 83 01 13 44

Les Copeaux d’abord.

Joli nom pour cette toute jeune SARL qui regroupe deux charpentiers et un menuisier du Trièves. Depuis plusieurs années, ces trois artisans mutualisent leurs outils de travail et leur atelier, tout en exerçant leur activité chacun avec son propre statut. Réalisant de plus en plus de chantier en commun, (à plusieurs c’est plus facile et agréable !), ils ont décidé d’officialiser leur travail collectif, d’optimiser leur coût de fonctionnement et de créer la SARL "les Copeaux d’Abord".

Contact : Stéphane GROS

Un colloque sur la forêt

La Communauté de communes a organisé, en partenariat avec l’Association Forêt Trièves Beaumont Matheysine, le CRPF et l’ONF, un colloque le 3 juin 2016 intitulé « Notre forêt de montagne ». Ce colloque a eu lieu à Tréminis et acolloque1 rassemblé plus de 60 participants, un public constitué de propriétaires privés de forêt, d’élus du territoire et de techniciens spécialistes de la forêt.

Le colloque répondait ainsi à une des priorités de la Charte qui est d’initier et ancrer un partenariat approfondi entre les partenaires de la forêt privée et publique.

Cette journée a donc été l’occasion d’alimenter l’échange entre acteurs des forêts publiques et privées autour des changements législatifs en cours et à venir (Loi NOTRe; Loi montagne, Acte II; Changement climatique et COP21).

Marie Noëlle Battistel, Députée de la 4ème circonscription de l’Isère et secrétaire générale de l’Association Nationale des Elus de Montagne, était présente pour apporter des informations sur la Loi Montagne qui en cours de réécriture. Cet Acte II est l’occasion de moderniser une loi qui a 30 ans et qui permet de défendre les spécificités des territoires de montagne dans les lois nationales. Marie Noëlle Battistel a détaillé les modifications qui seront apportées dans la loi et a été très attentive aux interventions des participants qui connaissent la réalité du terrain. Des échanges ont eu lieu, par exemple, sur comment intervenir pour accompagner les entreprises qui doivent faire face à des flux financiers importants dû à la forte saisonnalité des travaux forestiers en montagne ? ou comment inciter les propriétaires privés éloignés de leurs parcelles à vendre afin de faire de la desserte pour mobiliser plus de bois ?

Forêt et changement climatique

photopercyLe programme TEPOS-CV touchant à sa fin, le fonds de reboisement du Trièves se termine. Une quinzaine d'hectares ont été concernés par l'opération, en forêt publique et sur des parcelles privées. Il y a eu une assez grande variété de chantiers, allant de l'enrichissement du peuplement dans des forêts déjà en place à de la plantation en plein, c'est à dire la plantation de différentes essences sur une parcelle coupée à ras. La coupe rase étant effectuée car le peuplement en place était en dépérissement.

Le fonds de reboisement a permis aux élus locaux de s'intéresser aux problèmes de régénération naturelle rencontrés en forêt et qui s'accentuent avec le changement climatique. Il a été plus difficile de mobiliser les propriétaires privés, qui peinent à investir dans leur forêt dû au faible retour sur investissement.

Pour en savoir plus contact

Un fonds pour la forêt de demain

La Communauté de Communes en partenariat avec l'AFTBM a mis en place un fonds de reboisement pour soutenir les forêts publiques et privées.

coupe a blancPOURQUOI PLANTER EN TRIEVES ?

Une filière économique en difficulté : actuellement, dans les forêts, sont récoltés les bois arrivés à maturité. Du fait du déficit de régénération naturelle, les parcelles ne peuvent se reconstituer en quantité et qualité pour assurer la survie de la filière. A l’horizon de 20 à 30 ans, les professionnels craignent une rupture des possibilités de récolte du bois d’oeuvre en Trièves.

Un espace à partager et préserver : en plus de sa fonction de production, la forêt rend des services indispensables à la vie (qualité de l’eau, lutte contre l’érosion et le changement climatique, biodiversité) et au bien-être de nos concitoyens. Les arbres représentent de précieux alliés pour notre avenir.

Une forêt vulnérable : 40% de la superficie du Trièves est couverte de forêt. Les parcelles forestières, qui ont un objectif de production, souffrent de problèmes de régénération naturelle liés, entre autres, au réchauffement climatique et sur certains secteurs à la pression du gibier.

LE FONDS DE REBOISEMENT

Pour faire face à ce constat d’appauvrissement des peuplements forestiers, une réflexion collective a été menée avec les acteurs de la filière bois pour donner naissance au fonds de reboisement. Ce fonds était issu de l’enveloppe attribuée par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie à la Communauté de Communes du Trièves (CCT) dans le cadre de Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV). Ce fonds d’aide était destiné aux propriétaires de forêts publiques et privées. Un cahier des charges a encadré l’attribution des aides aux propriétaires. Seuls les travaux d’amélioration des peuplements et de reboisement permettant d’agir pour produire du bois d’œuvre, d’assurer l’avenir de la ressource bois et de la filière locale de demain et de favoriser l’adaptation des forêts aux changements climatiques ont été financés.

DISPOSITIF D'AIDE A DESTINATION DES PROPRIETAIRES FORESTIERS

L'aide de la communauté de communes, via l'association AFTBM, s'élève à 70% des dépenses éligibles, et l'enveloppe totale du fonds est de 80.000 € pour le reboisement des forêts privés.

Le dispositif a été clôturé fin 2018.

Pour en savoir plus contact

Trièves : une Charte Forestière dès 2004

Avec plus de 40% de son territoire recouvert de forêt et un nombre important d’activités professionnelles et de loisirs qui fonctionnent localement grâce à cette ressource, la Communauté de communes du Trièves s’est rapidement dotée de différents outils pour être un des acteurs moteur au service du développement des filières forêt-bois.

Dès 2004, une Charte forestière de territoire a été élaborée et des actions prioritaires à mettre en œuvre ont été ciblées pour dynamiser les filières bois locales. Le bois est une ressource à multi-usages : bois construction, bois énergie, desserte forestière, sylvo-tourisme… La forêt apporte également de nombreux services à la société : captation de carbone, protection contre les chutes de blocs, captages d’eau… L’animateur de la Charte Forestière travaille donc en collaboration avec les autres services de la collectivité et les partenaires techniques locaux.

En savoir plus...

thumb questionsforetUn nouveau site internet, « La gestion de forêts » pour répondre à toutes vos interrogations sur la forêt, ses modes d'exploitation.
Réalisé par l'interprofession régionale du Bois FIBRA.

Voir le site.

Dimanche 21 septembre 2014 Elus, professionnels de la filière bois, propriétaires forestiers privés et publiques, utilisateurs de la forêt, partenaires techniques et financiers, se sont retrouvés à Mens pour la signature de la Charte orestière de territoire Trièves, à l’occasion de l’inauguration de la 3ème édition de Quelle Foire !

En savoir plus...

SYLVACCTESSylv'acctes est un dispositif d'aide à la sylviculture visant à soutenir des pratiques sylvicoles vertueuses et durables.

L'association Sylv'acctes agit comme une interface de financement entre des financeurs qui souhaitent améliorer localement leur empreinte sur le climat ou l'environnement et des forestiers qui s'engagent dans une gestion durable de leur forêt.

Toutes les informations sur les aides ici : pdfdocument à télécharger

feteforetdemontagneUn banc en bois bien de chez moi !

pdfCatalogue à télécharger

Les résultats du concours mobilier bois ont été annoncés lors de la Fête de la Forêt de la Montagne de l'Alpe du Grand Serre, en juin 2019.

Les 13 bancs réalisés par des artisans du territoire étaient disposés dans un bel espace ouvert et le jury, ainsi que les visiteurs, ont pu tester les bancs avant de glisser leur bulletin dans l'urne.

pdfPanneau concours à télécharger

Les prix du Jury, composé d'un élu et d'un technicien de chaque communauté de commune, de membres du CAUE (un architecte et un paysagiste conseil) et d'un membre de FIBOIS, ont été décernés à :

1er prix atelier lH1er prix : Atelier L&H

2ème prix : Hop Durable et Fabiano Moro

3ème prix: Entreprise Durand

Le coup de cœur du public a été pour

2 atelier belles courbes1er prix : Atelier Belles courbes

2ème prix : Scierie Roux Paris

3ème prix : Scierie Roux Patrick

Les collectivités remercient tous les participants : il y a eu une très belle variété de bancs proposés et de très grande qualité. Un catalogue pour les collectivités est en cours de préparation. Il sera mis en ligne pour présenter tous les bancs et leurs créateurs.

CONCOURS MOBILIER BOIS EXTERIEUR « un banc en bois bien de chez nous ! »
Les Communautés de Communes du Trièves, de l’Oisans et de la Matheysine organisent un concours mobilier bois extérieur à destination des artisans du Sud Isère.

Pourquoi ?

Les trois Communautés de Communes du Sud Isère (Matheysine, Oisans et Trièves) se sont réunies autour de la thématique forêt pour définir une stratégie forestière commune.
Un des axes de cette stratégie est de favoriser l’utilisation du bois sous toutes ses formes.
Plusieurs constats ont été réalisés sur le massif :

  • de nombreuses collectivités achètent leur mobilier sur catalogue sans s’assurer de l’origine des bois
  • certains artisans et scieries locales sont en capacité de proposer du mobilier bois mais qui reste traditionnel (ex table de pique-nique) et ne correspond pas toujours aux besoins des collectivités.

A partir de ces constats est née l’idée de proposer un concours ou appel à projet pour créer du mobilier extérieur en bois local de type banc, et mettre en avant les compétences des artisans du territoire.

Les créations seront exposées à la fête de forêt de Montagne (13 au 16 juin 2019 à l’Alpe du Grand Serre) puis valorisées au sein d’un livret mis à disposition de l’ensemble des communes du territoires.

Quels objectifs :

  • valoriser les ressources et les savoirs faire locaux
  • faire connaître les artisans locaux aux collectivités locales, leur donner envie d’acheter auprès d’eux
  • faire monter en gamme les professionnels du territoire Sud Isère
  • Contribuer au développement d’une gamme de mobilier extérieur en bois local

Pour qui ?

Ouvert à tous les artisans du territoire du massif forestier Sud Isère

Quelle production ?

Un mobilier extérieur de type banc avec pour matériau prédominant le bois

Quels bénéfices pour les candidats :

  • Être exposé à la fête de la forêt de Montagne 2019 (3000 visiteurs)
  • Être présent sur un livret envoyé à toutes les collectivités du Sud Isère (90 communes + 3 Communautés de Communes)
  • Gagner le prix du Jury

Quelles récompenses ?

Un jury composé d’élus, de professionnels du bois et des partenaires du projet attribuera à minima un prix nommé « le prix du jury » en fonction de l’enveloppe disponible.
Le vote des visiteurs de la fête de la forêt de montagne permettra d’attribuer le coup de cœur du public.
Le montant des sommes allouées aux lauréats est à ce jour non défini, elle dépendra du budget disponible.
Le montant minimum attribué sera de 500 €uros.

Calendrier :

Date limite d’inscription : 15 janvier 2019
Livraison des réalisations : 12 juin 2019

Renseignements : contact

pdf Télécharger le règlement du concours421.17 Ko

invit colloque A5 page001La Communauté de communes du Trièves a organisé son premier Colloque Forêt-bois en 2016. L’objectif premier étant d’offrir un temps fort aux acteurs des filières forêt – bois, moment de rencontre et d’échange entre différents publics pour cultiver une culture forte de la forêt sur le territoire.

En 2016, la thématique du Colloque était l’impact des nouvelles législations concernant la forêt sur les territoires. L’évènement a permis de rassembler un public proche du terrain pour apporter un regard sur le travail réalisé sur la Loi Montagne, acte II. Mme Battistel, Députée de la 4ème circonscription de l’Isère était présente pour apporter un éclairage sur les travaux en cours sur la loi et pour recueillir les commentaires de la salle afin de porter leur voix à l’Assemblée. De même, une présentation a été faite de la Loi NOTRE par Fabien Mulyk, Vice-président délégué à l'aménagement des rivières, à la filière bois et à l'environnement au Département de l’Isère.

Depuis avril 2017, les Communautés de communes de la Matheysine et du Trièves ont initiée une Stratégie forestière à l’échelle de leurs deux territoires, avec l’objectif de mutualiser leurs moyens sur des actions transversales et renforcer la gouvernance locale pour redynamiser les filières forêt-bois.

Le colloque en septembre 2017 aura donc lieu en Matheysine afin de montrer cette nouvelle ouverture et donner l’opportunité aux élus et partenaires locaux de bénéficier d’un temps d’échange au démarrage de cette nouvelle Stratégie forestière.

Un des axes de travail privilégié, pressenti par le Comité de pilotage de la Stratégie du Massif Sud Isère, est l’utilisation du bois local dans la construction. Le Colloque se déroulera le jour de l’inauguration du stand de tir de St Jean de Vaulx, réalisé à partir du bois issu des forêts communales. L’objectif du colloque est de susciter des changements de pratiques en démontrant, par le témoignage d’élus et de professionnels, qu’il est possible de réaliser de nombreuses constructions, allant de l’abribus à la cantine scolaire, en bois de sa commune ou de son territoire.

Inscrivez-vous en ligne, avant le 15 septembre 2017

guideGuide pratique bois de chauffage

En Trièves, se chauffer est essentiel...à tel point que l’énergie utilisée pour les habitations représente la moitié de toute l’énergie que
nous consommons !
L’énergie sera de plus en plus chère et l’utilisation d’énergies fossiles a un impact majeur sur nos émissions de gaz à effet de serre, il est donc indispensable de se préoccuper de nos moyens de chauffage.
L’énergie la moins chère (et la moins polluante) qu’on connaisse à ce jour est… celle qu’on ne consomme pas ! La première étape est donc de diminuerau maximum les besoins en chauffage et en eau chaude des logements. Une fois cet effort accompli, la source la plus pertinente localement pour alimenter nos logements est sans hésiter le bois, abondant dans le Trièves, presque neutre en émissions de CO2, etprofitant à l’économie locale.
En bûches, granulés ou plaquettes, le bois est plein de vertus, mais peut aussi devenir problématique s’il est mal utilisé (émissions de particules, surexploitation des forêts, risques d’incendies…).
Pour mieux utiliser votre bois de chauffage, suivez le guide :pdf Doc à télécharger807.32 Ko

Retrouvez des conseils pratiques, les infos sur les aides financières, les filières bûches, plaquettes, granulés et l’annuaire des professionnels du chauffage au bois (aussi disponible en ligne avec l'annuaire des producteurs)

Ce guide fera l'objet d'une distribution dans toutes les boîtes au lettre dans le prochain Journal de la Communauté de communes, à paraître en octobre.

Synthèse des premiers résultats

Vous avez été nombreux à répondre à notre grande enquête sur le chauffage au bois et nous vous en remercions ! Avant la diffusion d'un guide pratique à l'automne, vous pouvez déjà retrouver les premiers enseignements de cette enquête dans ce document.

pdfSynthèse des résultats521.98 Ko

35 % des ménages du Trièves déclarent le bois comme énergie principale de chauffage.

Le chauffage au bois résidentiel est notre principale source d'énergie renouvelable locale, il représente "environ" 12 % de l'énergie consommée par le territoire.

"Environ" car nous connaissons finalement assez mal la réalité du chauffage au bois en Trièves. C’est pourquoi la Communauté de communes a réalisé une enquête afin de mieux connaître les pratiques en matière de chauffage des habitants du territoire et de mieux identifier leurs besoins.

Vos réponses contribueront à la rédaction d’un «Guide pratique du bois énergie» qui paraîtra à l’automne 2017.

En vous remerciant pour votre contribution.

Donnes bois energie

À la une

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne doivent pas être désactivés.
Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse de Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des vidéos de YouTube qui exploite des cookies, sont présents sur ce site web.
Ils permettent à YouTube d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.