Communauté de Communes du Trièves

Le recyclage des déchets verts en broyats et compost :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Après un premier passage en juillet dernier sur les nouvelles plateformes communales de stockage des déchets verts, le camion broyeur revient pour sa tournée d’automne. Le passage est en cours sur les sites qui avaient un volume suffisant pour rentabiliser le passage ; pour les autres, le passage aura lieu au printemps prochain.

Après un premier passage en juillet dernier sur les nouvelles plateformes communales de stockage des déchets verts, le camion broyeur revient pour sa tournée d’automne. Le passage est en cours sur les sites qui avaient un volume suffisant pour rentabiliser le passage ; pour les autres, le passage aura lieu au printemps prochain.

L’idée, nous le rappelons, est de transférer les déchets verts habituellement déposés en déchèterie vers des plateformes communales, accessibles au camion broyeur. Cela permet de réduire la quantité de bennes de déchets verts sur les routes et de mettre à disposition un broyat local, de bonne qualité (pas de déchets plastiques), et gratuit pour les personnes intéressées. Les communes volontaires bénéficient d’un ou deux broyages par an.

La tournée de cet automne permet de broyer 2000 m3 de déchets verts ainsi « sortis » des déchetteries, soit presque 60 bennes de 35 m3 en moins sur les routes.

Le passage se déroule en ce moment sur les communes de Clelles, Chichilianne, Saint-Paul les Monestier, Château-Bernard, Saint-Martin de la Cluze, Avignonet, Sinard.

mini photo 1 plateforme tournesol broyage encoursmini photo 2 st paul tournesol nov2020
Camion broyeur en action


Les tas de broyats sont accessibles aux habitants, appelez votre mairie afin de connaître les modalités d’accès.

Le matériau végétal ainsi broyé rentre assez vite dans une phase de montée en température : l’action des bactéries provoque une élévation de la température (jusqu’à plus de 70 degrés à partir de 30 cm de profondeur). C’est la première phase du processus de compostage, facilité par l’apport d’oxygène lié au broyage.

Mais même « chaud », ce matériau peut être récupéré, transporté, et juste posé sur le sol des jardins avant l’hiver (10 cm d’épaisseur environ). Un paillage complémentaire au-dessus (ex. paille, foin) favorise la stabilisation du broyat et protège du dessèchement (même en hiver !). C’est un recyclage optimal de la matière organique : à l’heure des bilans carbone et de la lutte contre le réchauffement climatique, c’est toujours d’actualité !

mini photo 3 clelles plateforme nov2020mini photo 4 broyat
Tas de broyat en formation ; à droite, du broyat fait au mois de juillet

Pour tout renseignement  04 76 34 11 22.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne doivent pas être désactivés.
Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse de Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des vidéos de YouTube qui exploite des cookies, sont présents sur ce site web.
Ils permettent à YouTube d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.