Communauté de Communes du Trièves

Le recyclage des déchets verts en broyats et compost :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Pendant la période de confinement et dans les semaines qui ont suivi, le service collecte et traitement des déchets de la Communauté de Communes du Trièves a demandé aux communes de stocker les déchets verts sur des plateformes dédiées à cet effet. 18 sites ont été installés dans l’urgence entre fin avril et mi-mai : il fallait avoir suffisamment d’espace pour permettre l’accès au camion broyeur.

Depuis le 15 juin, les déchets verts sont à nouveau acceptés en déchetterie. Pour les plateformes qui perdurent, rapprochez-vous de votre commune pour connaître les modalités d’ouverture. Ces déchets végétaux constituent en réalité une véritable ressource, locale, immédiate, en matière organique pour recouvrir et nourrir les sols : broyés, ils ont l’aspect d’un compost grossier mais de très bonne qualité.

Le camion broyeur (PAPREC, La Mure) est intervenu entre le 25 juin et le 3 juillet sur 10 plateformes communales de stockage des déchets verts : Gresse en Vercors, Monestier de Clermont, Saint Martin de la Cluze, Avignonet, Sinard, Roissard, Lavars, Lalley, Mens, Saint Jean d'Hérans.

12
Photos : Le camion broyeur à Saint Jean d’Hérans et à Mens


Les 8 autres plateformes n’ont pas fait l’objet d’un broyage cette fois-ci (report à l’automne), soit par maque de volume, soit en raison de conditions d’accès trop difficiles pour le véhicule.

Les tas de broyats sont accessibles aux habitants, particuliers et professionnels, s’ils désirent enrichir ou protéger leurs sols (compostage, paillage, etc..). Il est possible d’en prendre même en faible quantité, pour « booster » le compost par exemple. En effet, le broyage créé des conditions optimales pour une décomposition aérobie très efficace. Sur chaque site, en 24 heures, la température a atteint ou dépassé 70 degrés au-delà d’une profondeur de 30 cm ; le processus de compostage est en cours grâce à l’activité des microorganismes, à grande vitesse !

Chaque tas fait environ 40 à 50 m3, soit 400 à 500 m3 de broyat/compost disponibles sur les plateformes. A titre de comparaison, 400 à 500 M3 représentent environ 4000 m3 de branches (facteur 8), soit plus de 110 bennes de 35 m3 en moins sur les routes !

Même « chaud », ce matériau peut être récupéré, transporté,  et disposé en paillage pour nourrir le sol, l’enrichir en nutriments, et le protéger du manque d’eau. C’est un recyclage optimal de la matière organique à l’échelle intercommunale : à l’heure des bilans carbone et de la lutte contre le réchauffement climatique, c’est aussi une économie de déplacements pour les habitants.

3alaune 4
Les tas de broyats/compost à Monestier de Clermont et Saint Martin de la Cluze

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne doivent pas être désactivés.
Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse de Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des vidéos de YouTube qui exploite des cookies, sont présents sur ce site web.
Ils permettent à YouTube d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.
Nous ne les utilisons pas à des fins analytiques ou publicitaires.