Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Actualités :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

pin infecteLa chenille processionnaire du pin est la larve du Thaumetopoea pityocampa, un papillon de nuit.

C’est un ravageur qui suit des cycles de 7 à 10 ans. Il se nourrit d’aiguilles de pin et parfois de cèdre, c’est pourquoi on le trouve dans les forêts mono-spécifiques de pin. Il privilégie les forêts au sud et composées d’arbres fragiles.

En savoir plus ....

La Communauté de communes a organisé, en partenariat avec l’Association Forêt Trièves Beaumont Matheysine, le CRPF et l’ONF, un colloque le 3 juin 2016 intitulé « Notre forêt de montagne ». Ce colloque a eu lieu à Tréminis et acolloque1 rassemblé plus de 60 participants, un public constitué de propriétaires privés de forêt, d’élus du territoire et de techniciens spécialistes de la forêt.

Le colloque répondait ainsi à une des priorités de la Charte qui est d’initier et ancrer un partenariat approfondi entre les partenaires de la forêt privée et publique.

En savoir plus ....

Les chercheurs de l’IRSTEA du programme Adamont, un projet de recherche sur les impacts du changement climatique et l’adaptation en territoire de moyenne montagne, et leurs partenaires du PNR du Vercors sont venus rencontrer les acteurs de la filière bois à Monestier de Clermont le 21 mars 2016.

En savoir plus ....

soireeboisLe mardi 22 mars, professionnels du bois, architectes et élus ont pu se retrouver pour une Soirée Bois organisée par CREABOIS en partenariat avec la Charte Forestière du Territoire de la Communauté de communes du Trièves. Au programme, la visite de l'entreprise de charpente construction HOME ECO à Clelles, suivie de la visite du chantier d'une maison individuelle bois en toiture terrasse à Prébois en présence de l'architecte Jean-Luc Moulin et d’une conférence sur "l’Architecture bois : le cas des toitures terrasses". La quarantaine de participants a pu s’informer sur les techniques de mises en œuvre des toitures terrasses, leur insertion dans le paysage local et les évolutions de l’histoire architecturale du territoire. Un buffet de produits locaux a permis de prolonger la discussion entre les participants, dont la moitié était composée d’un public grenoblois ravi d’échanger avec la dynamique filière locale de construction en bois.