Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Patrimoine :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Depuis 1995, le Trièves mène un programme de mise en valeur et d'animation du patrimoine. Les actions, d'abord conduites par la Conservation du Patrimoine de l'Isère, ont ensuite été poursuivies par les collectivités locales dans une démarche de concertation avec les services du Conseil général de l'Isère mais aussi avec les habitants et acteurs du territoire. Il existe plusieurs espaces muséographiques dans le Trièves, mais le patrimoine n’est pas seulement dans ces lieux. Il est aussi au détour d’une ruelle ou d’un chemin, présent dans notre quotidien. Restauration de sites, animation de lieux, valorisation du patrimoine naturel et humain, travail sur les questions de mémoire et de citoyenneté… l'objectif reste de préserver et valoriser notre patrimoine dans toutes les dimensions qu’il peut revêtir.

Contact service patrimoine: Fabrice GuillenFabrice Guillen

Contact fonds documentaire du Trièves. Fabrice GuillenFabrice Guillen

Consulter le catalogue du Fonds documentaire

Les 16 et 17 Septembre 2017 auront lieu les JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE
Retrouvez l'ensemble du Programme pour le Trièves: Le programme complet pdfICI728.98 Ko

  • des randonnées historiques à Avignonet au chateau d'ARS
  • des exposition au Granjou
  • un circuit patrimonial vers le Pas de l'Aiguille à Chichilianne
  • des visites guidées à la scierie Martin à Gresse en Vercors ou à la forge de Lalley
  • les fêtes de Rivoiranche
  • et bien d'autres activités sur la totalité du territoire......

thumb jepToujours dans le cadre des Journées du Patrimoine et de l’exposition « Trièves terre d’échanges », le Musée du Trièves et l’association Hôtel Europa-Golem théâtre, vous convient à trois rencontres au Musée du Trièves, à Mens:

  •  Jeudi 14 septembre à 18h : "Voix et voies du passage de l’Italie vers la France. Évocations de parcours migratoires (1945-1960) à partir d'archives écrites, orales et audiovisuelles".

L'accent sera mis sur les étapes du parcours migratoire : dans les centres de sélection de l'ONI (Office National d'Immigration) ou par les cols en montagne pour les candidats au passage qui choisissent les filières dites clandestines.

Par Philippe Hanus : historien, chercheur associé au LARHRA/ réseau Traces

  • Vendredi 15 septembre à 18h : « Histoires de sauvetage : exemples d’actions menées en Trièves-Matheysine pendant la Seconde Guerre mondiale ».

Des témoignages et récits de vie viendront illustrer l’histoire du sauvetage de familles juives. Le premier est écrit par Renée Blancheton, qui fut « enfant cachée » en Matheysine. Le second est de Frédérique Barthalay, dont la famille a accueilli des réfugiés, par l’intermédiaire du pasteur Gothié dont la figure sera également évoquée à partir du témoignage de ses proches. Ces récits seront mis en voix par Frederika Smetana et André Le Hir. En présence de nos invitées. 

  • Samedi 16 septembre à 15h : « Éloge du plurilinguisme »

L’humanité vit sous le régime de la « malédiction de Babel » et ce multilinguisme est la cause de nombreux problèmes. Faut-il alors rêver d’une langue unique ? Non, car les langues sont bien autre chose que de simples répertoires de mots : elles sont des marqueurs d’identité et permettent d’appréhender la réalité de mille façons différentes. Le monolingue est un unijambiste. Pour vivre libres et goûter à l’infinie diversité du monde, osons le plurilinguisme !

La  problématique linguistique du Trièves sera également évoquée : ce dialecte vivaro-alpin, qui est de l’occitan sous forte influence du franco-provençal,  représente une situation assez emblématique de la région Rhône-Alpes.

Par Abraham Bengio : « Un Tangérois parlant toutes les langues de la Méditerranée » : ainsi Jorge Semprún a-t-il un jour qualifié Abraham Bengio.  Agrégé de lettres classiques, ce haut fonctionnaire expert ès affaires culturelles, est aussi un militant enthousiaste de la diffusion artistique et du dialogue entre les cultures.

Entrée libre. En collaboration avec les Amis du musée du Trièves. pdfEn détail1.17 Mo

Avec le soutien de : la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil départemental de l’Isère et la Communauté de Communes du Trièves

Musée du Trièves : 04 76 34 88 28-museedutrieves.fr Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Archives départementales de l’Isère consacrent sur le site internet, http://www.archives-isere.fr/, un dossier sur les Fonds d’archives déposées par les communes (sous-série 4E) et notamment quelques documents d’archives concernant le Trièves :

« Plusieurs documents d'une grande valeur historiques ont été découverts récemment lors du classement d'archives acquises dans une vente aux enchères en 2014 et réunies par Marius Beaup à la fin du XIXe siècle. L'archiviste en charge des communes vous présente ici deux d'entre eux :

La célébration du jeudi saint à Clelles en 1703 (4E637/24)

La fête de Pâques est célébrée cette année en avril. La trouvaille de l’archiviste ressuscite les coutumes du Jeudi saint en vigueur à Clelles au XVIIIe s.

La célébration du jeudi saint à Clelles remonterait « à des temps immémorés ». Ainsi treize apôtres étaient nommés à qui, les « ouvriers » de l'église, chapeau bas servaient à dîner dans le prieuré, tandis que du pain et une soupe de fèves étaient distribués aux « manans et habitants ». Cette coutume est décrite dans le document numérisé ci-dessous.

Le "cahier de doléances" de Prébois (4E174/19)

En Dauphiné, en 1789, pas de cahier de doléances mais une enquête de la commission intermédiaire des Etats du Dauphiné. Très peu de réponses à ce questionnaire sont arrivées jusqu'à nous (moins d'une trentaine pour la partie iséroise du Dauphiné). L'une d'entre elles, document inédit d'un très grand intérêt historique, a été numérisée ci-dessous. Il s'agit de la réponse de la communauté de Prébois au questionnaire du 28 février 1789.

Gaston Letonnelier a recensé les autres réponses in « les cahiers de doléances en Dauphiné », paru dans le Bulletin de l'Académie delphinale, 6ème série, tome 5, 1934, pp 77-130  [consultable aux Archives de l'Isère - Bib_8° 557/10.]. » (ADI 38, avril 2017, site internet)

consulter les documents

Très bien préservé le patrimoine rural du Trièves est riche en manoirs, maisons de maîtres, maison paysannes. Ses composantes les plus modestes : fours, fontaines, ... sont aussi essentielles, elles s’observent dans chaque village et sont les témoins de la vie quotidienne rurale. Des artistes de renom (Jean Giono écrivain, Edith Berger peintre, Emile Gilioli sculpteur) nous font partager leurs visions de ces terres où ils ont séjourné. Découvrez ou redécouvrez les lieux ou espaces muséographiques du territoire.

Voir les lieux dédiés

La Communauté de Communes s'efforce, tout au long de l'année de faire vivre les lieux, en proposant des rencontres, spectacles et discussions qui permettent de rendre le patrimoine vivant. Architecture, vivre ensemble, savoir-faire, histoire et mémoire sont autant de thèmes qui permettent de comprendre le territoire dans lequel nous vivons...

En savoir plus...

Plusieurs expositions peuvent être prêtées, contactez-nous pour avoir plus d'informations !

De nombreuses autres expositions sont disponibles au Musée du Trièves : contactcontact

rene dusserre expo               voyage croqueur expo               affiche giono def