Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Les lieux dédiés :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Très bien préservé le patrimoine rural du Trièves est riche en manoirs, maisons de maîtres, maison paysannes. Ses composantes les plus modestes : fours, fontaines, ... sont aussi essentielles, elles s’observent dans chaque village et sont les témoins de la vie quotidienne rurale. Des artistes de renom (Jean Giono écrivain, Edith Berger peintre, Emile Gilioli sculpteur) nous font partager leurs visions de ces terres où ils ont séjourné. Découvrez ou redécouvrez les lieux ou espaces muséographiques du territoire.

Très bien préservé le patrimoine rural du Trièves est riche en manoirs, maisons de maîtres, maison paysannes. Ses composantes les plus modestes : fours, fontaines, ... sont aussi essentielles, elles s’observent dans chaque village et sont les témoins de la vie quotidienne rurale. Des artistes de renom (Jean Giono écrivain, Edith Berger peintre, Emile Gilioli sculpteur) nous font partager leurs visions de ces terres où ils ont séjourné. Découvrez ou redécouvrez les lieux ou espaces muséographiques du territoire.

Le Musée du Trièves

Situé au cœur du centre historique de Mens, dans une partie de l’ancienne commanderie du Duc de Lesdiguières, face à la Halle reconstruite en 1841, le Musée retrace l’histoire des hommes qui ont façonné le paysage du Trièves. Véritable musée de pays, il donne toute sa place aux premières occupations humaines, au patrimoine rural, à la vie villageoise ou encore aux artistes ayant séjourné sur ces terres (Jean Giono, Édith Berger, Émile Gilioli). La visite est conçue comme une invitation à la découverte du territoire, des sites et monuments chargés d’histoire et des paysages si caractéristiques de cette région. Il est associé au Musée Dauphinois et travaille en relation avec l'association des Amis du Musée du Trièves.

Des expositions temporaires sont réalisées par l'équipe du service culture de la communauté de communes du Trièves et les Amis du Musée du Trièves, régulièrement, pour approfondir et faire connaître des thèmes particuliers relatifs au territoire.

À consulter : l'agenda

En pratique :

NOUVEAUX HORAIRES d'OUVERTURE :

De 14h à 17: Avril octobre et novembre, les samedis et dimanches, et pendant les vacances scolaires de l’académie de Grenoble (du mardi au dimanche).

De 15h à 18h: De mai à septembre du mardi au dimanche

Toute l’année pour les groupes (sur rendez-vous).

FERMETURE:
Tous les lundis, le 1er mai, 1er et 11 novembre.
Fermeture annuelle du 1er décembre au 31 mars.
RenseignementsRenseignements

musee trievesthumb logo MdT

Le Fonds Documentaire du Trièves

Situé au premier étage de la Médiathèque de Mens, le FDT s’adresse à tous : habitants du Trièves, associations culturelles, chercheurs ou érudits, ...fdtaffiche

C'est un espace de conservation et de valorisation d’archives locales (fonds privés, fonds photographiques), créé en 2002 avec pour objectifs de mettre à disposition des matériaux de recherche pour qui s’intéresse à l’histoire du Trièves et des environs, mais aussi à la vie des sociétés rurales de moyenne montagne.

Depuis lors, il se développe autour de quatre axes :

  • Le développement du fonds : 1400 documents constituent le catalogue
  • Sa valorisation : en accueillant le public, en participant à des salons, en développant des partenariats divers avec des structures et acteurs du territoire ou au-delà
  • La communication : en rédigeant des articles dans des revues d'histoire locale mais aussi avec la mise en ligne prochaine des collections
  • La sensibilisation des publics sur des thématiques et actions concrètes.

Afin d'enrichir les fonds et développer d'avantage les axes de travail du Fonds Documentaire, les dons et prêts sont les bienvenus !

En pratique :
Ouverture sur rendez-vous, les mercredis de 8h à 12h et de 14h à 17h, les vendredis de 8h à 12h et tous les premiers samedis du mois. Contact
Contact

Consulter le catalogue du Fonds documentaire

Le Château d'Ars

Située sur la commune d'Avignonet, l’origine de cette demeure, communément appelée « château » est mal connue. Il faut imaginer au départ un manoir ou une maison forte implanté au cœur d’un domaine agricole. Il occupait alors une position stratégique proche du pont qui, en franchissant le Drac, reliait le Trièves à la Matheysine.

En 1965, peu après la construction du barrage de Monteynard-Avignonet, le château et son domaine sont rachetés par EDF. Abandonné, le bâtiment était voué à la ruine jusqu’à ce que, sous l’impulsion de l’association « Sauvons le Château d’Ars », un plan de sauvegarde soit entrepris en 2000. Il appartient aujourd’hui à la communauté de communes et est distingué par le label Patrimoine en Isère du Conseil général, preuve de son intérêt patrimonial certain. L’association Sauvons le Château d'Ars, pour le compte de la collectivité, poursuit activement les projets de restauration et de sauvegarde. Elle a récemment lancé un appel au mécénat populaire sous l'égide de la Fondation du Patrimoine, permettant ainsi de récolter des fonds pour compléter les aides publiques.

Un parcours de découverte, balisé, permet de découvrir notamment, le site du Château d'Ars, au départ du parking de la mairie d'Avignonet.

File0008File0008

À télécharger : pdfla plaquette du circuit de découverte des 3 châteaux5.17 MB

Une souscription est lancée avec la fondation du patrimoine pour achever les travaux de valorisation et de mise en sécurité du site.

pdfTélécharger le bulletin de souscription512.7 Ko

Le bâtiment de captage des eaux minérales de Monestier de Clermont

Ce bâtiment remarquable est situé sur la partie haute du bourg de Monestier de Clermont. Propriété de la Communauté de Communes du Trièves, il revêt une grande qualité architecturale. Il permet de capter depuis la fin du XIXème, début XXème une eau de source minérale qui sourd au lieu-dit du Vaure. Cette source est attestée dès 1639 dans un document officiel de l'Académie Royale de médecine, lui prêtant des propriétés thérapeutiques et une minéralisation remarquable.

Les sources d'eau minérale gazeuse, ferrugineuse et saline constituent une richesse du sous-sol du Trièves. S'il en existait de nombreuses, seules les eaux d'Oriol (Cornillon en Trièves) et de Monestier de Clermont firent l'objet d'une exploitation commerciale.

Le bâtiment de captage des eaux minérales, restauré en 2013 grâce aux dons publics et privés, est distingué par le label « Patrimoine en Isère ».

DSC01124DSC01125Bâtiment de captageDSC01090

Les Musées Communaux

Le Trièves est aussi riche de deux espaces muséographiques : l'Atelier Gilioli à Saint Martin de la Cluze et l'Espace Giono à Lalley.

L'Atelier Gilioli

L’Atelier Gilioli rend hommage à l’un des chefs de file de l’abstraction lyrique dans la sculpture française des années 50, aux côtés d’artistes renommés comme Brancusi ou Arp. Cédé à la municipalité par l’épouse de Gilioli, cet "atelier-grenier" est resté intact depuis la mort de ce dernier, en 1977. La salle du rez-de-chaussée présente une exposition qui retrace le travail de l’artiste dans la commune. Une borne interactive permet d’approfondir son œuvre et de découvrir le patrimoine et les sites "incontournables" du Trièves. A l’étage, les objets usuels du sculpteur sont toujours présents parmi de nombreuses œuvres. Une ambiance chaleureuse y règne… et l’impression que Gilioli s’est absenté momentanément laisse croire qu’il pourrait revenir d’un moment à l’autre, tant l’atelier est resté tel quel.

À consulter : l'agenda

En pratique
Atelier Gilioli/Bibliothèque
38 650 Saint Martin de la Cluze
04 76 72 52 91

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

vue musee 1atelier-gilioli

L'Espace Giono

« C’est de ce pays au fond que j’ai été fait pendant presque vingt ans », Jean Giono

Jean GionoÀ Giono le Provençal répond ainsi Giono le Dauphinois. Mais rien ne serait plus dommageable que de lire son œuvre comme celle d’un auteur régionaliste. Il n’est pas le chantre de la Provence ; il n’est pas plus celui du Trièves. S’il campe une grande part de son œuvre dans ce pays, son imaginaire a recomposé les paysages et transformé les hommes pour mettre en scène les drames et les affrontements. Cet intime lieu de mémoire, où la littérature et l’écriture tiennent la première place, évoque un Trièves heureux où l’écrivain admire une campagne riante, tranquille et habitée. Cette même campagne qui apparaîtra aride et vindicative "Les Âmes fortes", théâtre du diable "Faust au village" et de l’ennui "Un roi sans divertissement". Et dont il se sent membre de la communauté au point d’affirmer : "Moi je peux dire que je suis d’ici."

À consulter : l'agenda

En pratique

Ouverture estivale : les mercredis, vendredis et samedis de 15h à 19h.

Espace Giono / Point lecture
Mairie de Lalley
le Village
38930 Lalley
04 76 34 70 39
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.