Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Quelle compréhension ont les Trièvois de la transition énergétique ? :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Entre février et juin 2018, à la demande de la Communauté de communes du Trièves, l’association Kerléa (www.kerlea.org) a réalisé une enquête afin de mieux comprendre comment les Trièvois appréhendent la transition énergétique. Ce travail vise à apporter des pistes à la Communauté de communes pour mettre en place de nouvelles actions de sensibilisation adaptées au territoire.

Pour cela, Kerléa a choisi d’effectuer des entretiens auprès d’élus, de commerçants, d’agriculteurs, d’artisans, etc. et également auprès d’habitants du Trièves, via à un travail de porte à porte.

Quelques résultats clés de l’enquête :

Premièrement, notons que la transition énergétique est un concept qui reste flou pour beaucoup de personnes. Parallèlement, il ressort un lien fort entre consommation d’énergie et rapport au temps, mais qui est différent selon les personnes. Par exemple, certaines personnes considèrent que les pratiques qu’elles avaient par le passé sont toujours bien adaptées au contexte d’aujourd’hui. En effet, les personnes faisaient preuve de plus de bon sens, gaspillaient moins alors qu’aujourd’hui « tout consomme de l’énergie ». Pour d’autres personnes, c’est le présent/futur proche qui a plus de sens, notamment pour des personnes qui sont avant tout « économes » avant d’être « écolos ». Par ailleurs, plusieurs personnes rencontrées ont exprimé un besoin d’améliorer les liens sociaux. En effet, pour eux afin de mieux s’entraider et faire des économies d’énergie au quotidien, il serait nécessaire de mieux se connaître entre habitants du Trièves.

La deuxième phase du travail de Kerléa a consisté à formuler des préconisations et pistes d’actions, pour permettre au Trièvois de mieux prendre conscience des enjeux de la transition énergétique et agir. Premièrement, il s’agirait de valoriser les pratiques « économes » des personnes qui vivent en situation de précarité, dans le but d’encourager le rôle qu’ils jouent déjà dans la transition énergétique. Il faudrait également davantage informer sur la transition énergétique, en rendant l’information plus accessible (ex : point info relais mobile dans les villages par exemple). Et finalement, il serait intéressant de créer des ponts entre les habitants, en encourageant par exemple les liens intergénérationnels et une transmission des savoirs. (ex : ateliers pratiques et d’échanges sur les thématiques de l’énergie etc.)

Lors de la dernière réunion de la Communauté de communes sur la stratégie énergétique du territoire (Territoire à énergie positive - TEPOS), il a été décidé que les partenaires proposeraient des actions concrètes à réaliser en prenant en compte les conclusions de l’étude Kerléa.