Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site.    En savoir plus     En savoir plus      J'ai compris  

Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves :: Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves

Articles

La communauté de communes a mis en place un service logement qui assure la gestion de l’offre et de la demande de logements locatifs publics. Le Trièves compte 249 logements sociaux et 173 logements communaux ou intercommunaux.

À télécharger :

pdfObservatoire du logement

pdfCarte du parc locatif public483.06 Ko

La politique en faveur de la petite enfance des Communautés de communes du Trièves est une préoccupation majeure pour les élus du territoire. Dès la fin des années 80, un certain nombre de services ont été mis en place afin d’accompagner la prise en charge de l’accueil du jeune enfant et de sa famille.

Aujourd’hui, cette politique se décline par :

  • La mise en place d’un schéma de développement et programme d’actions en faveur de la petite enfance avec la Caisse des Allocations Familiales
  • Des actions de formation du personnel et des bénévoles  
  • La création et la gestion des Relais Assistantes Maternelles
  • Le soutien aux Etablissements d’accueil des jeunes enfants
Faire ensemble au Granjou et à Mixages

Le Granjou à Monestier de Clermont et Mixages à Mens sont deux équipements de proximité à vocation plurielle et intergénérationnelle agréés par la Caisse d'Allocations Familiales au nom de leur missions d'animation de la vie sociale.

Mixages est un Espace de vie sociale, le Granjou , un Centre social.

Espace de rencontres, d’échanges, de découvertes et de soutiens aux initiatives habitants, Le Granjou et Mixages sont véritablement ouverts à tous, quelques soient les besoins, les demandes, les envies, les questions.

De l’accueil des plus petits aux activités associatives, des services médico-sociaux aux projets jeunes, de l’accueil de loisirs aux projets d’habitants, des jardins partagés à des groupes de parole, chaque habitant du territoire intercommunal peut avoir accès à un service, une information, une activité qui l’intéresse mais peut également venir pour mettre en place un projet et être accompagné.

L’action Famille privilégie l’organisation d’actions en faveur des familles dans  différents domaines : cadre de vie, éducation, santé, solidarité, loisirs…

Cette mission rentre dans le cadre d'une solidarité  entre parents, acteurs éducatifs, au moyen d’actions collectives.  Elle participe à la lutte contre l'isolement et répond à une augmentation du nombre d'habitants et à une demande de services plus grande.

Depuis 1995, le Trièves mène un programme de mise en valeur et d'animation du patrimoine. Les actions, d'abord conduites par la Conservation du Patrimoine de l'Isère, ont ensuite été poursuivies par les collectivités locales dans une démarche de concertation avec les services du Conseil général de l'Isère mais aussi avec les habitants et acteurs du territoire. Il existe plusieurs espaces muséographiques dans le Trièves, mais le patrimoine n’est pas seulement dans ces lieux. Il est aussi au détour d’une ruelle ou d’un chemin, présent dans notre quotidien. Restauration de sites, animation de lieux, valorisation du patrimoine naturel et humain, travail sur les questions de mémoire et de citoyenneté… l'objectif reste de préserver et valoriser notre patrimoine dans toutes les dimensions qu’il peut revêtir.

Contact service patrimoine: Fabrice GuillenFabrice Guillen

Contact fonds documentaire du Trièves. Fabrice GuillenFabrice Guillen

Le service culture a également une mission d’accompagnement aux projets culturels qui consiste à l’aide au montage de dossier, à la recherche de financement, mise en réseau des acteurs, édition de l’annuaire des pratiques artistiques et culturelles, présentation de saison, veille des actualités culturelles et artistiques. RenseignementsRenseignements

Affichage

Une tournée d’affichage a lieu sur les 28 communes du Trièves (affichages publics, mairies, OT) tous les mois.
Apporter vos affiches d’évènements culturels avant le 10 du mois au pôle culture de la cdc Trièves à Mens!

Il existe deux établissements sur le Trièves pouvant accueillir des personnes âgées en perte d’autonomie ou dépendantes :

  • L’Age d’Or à Monestier de Clermont, Etablissement public régi par le CIAS de la communauté de communes du Trièves.
  • L'EHPAD Intercommunal de Mens, l'Obiou qui comprend 81 places d'hébergement permanent dont une unité Alzheimer de 14 lits, 5 places d'hébergement temporaire et 3 places d'accueil de jour,  contact : 04 76 34 80 00

La Communauté de communes du Trièves assure un service d’adduction, distribution et gestion des réseaux d’eau potable issu d’un syndicat des Eaux créé en 1947 et qui concerne EXCLUSIVEMENT les 7 communes de : St Michel les Portes, Roissard, Monestier de Clermont, St Paul les Monestier, Sinard, Avignonet, St Martin de la Cluze.

À télécharger : pdfCarte situation des communes membres392.46 Ko

Dans le cadre du déploiement de ses compétences économiques, la communauté de communes du Trièves souhaite mettre en place une stratégie pour le développement économique sur l’ensemble du territoire. L’un des objectifs de cette démarche est de conforter les entreprises et d’améliorer l’offre de service proposée à la population locale et plus largement à la clientèle du territoire.

Cet hiver la communauté de communes a fait réaliser une enquête auprès des entreprises, des commerces et de leur clientèle. Une série d'entretien auprès des chefs d'entreprises est en cours. Les résultats et les premiers éléments du diagnostic seront présentés en mai à la nouvelle commission économique intercommunale issue du renouvellement général municipal de mars.

La forêt représente plus de 40 % de la surface du Trièves. Ainsi, cette composante majeure du paysage local  représente une ressource économique importante, accueille une part importante de la biodiversité Trièvoise,  et attire de nombreux usagers, aux intérêts parfois divergents.


A moitié publique et à moitié privée, la forêt Trièvoise est relativement peu exploitée malgré la qualité avérée des bois locaux pour la construction et malgré le nouvel essor de l’usage du bois énergie. Filière économique fragile (50 % des scieries ont fermé en 10 ans sur le Sud-Isère), l’approvisionnement local n’est pas toujours aisé et le marché du bois, très concurrentiel au niveau international, rend complexe le développement des petites entreprises locales. Pour autant, l’exploitation et la valorisation de notre forêt est un moyen de développer des emplois non délocalisables et d’entretenir ce patrimoine naturel.
En effet, une gestion forestière qualitative, comme nous souhaitons la développer, est garante de l’épanouissement de la biodiversité en forêt et du maintien des paysages, qui se sont considérablement fermés depuis 50 ans. Mieux connaître ce potentiel pour éviter la surexploitation et s’assurer d’un impact positif sur l’environnement est donc un des objectif que c’est donné la communauté de commune.
En outre, la forêt représente aussi un terrain d’activité de choix pour les chasseurs, randonneurs, vététistes, amoureux de la nature ou simples rêveurs. C’est un potentiel touristique comme un lieu de ressourcement, et l’ensemble de ces usages cohabitent avec l’exploitation forestière plus ou moins bien. Ainsi, pour que cet espace puisse répondre au mieux aux attentes de chacun, la communauté de commune s’appuie sur un outil de concertation : La charte forestière du Trièves.

le Journal du Trièves

La question de l'énergie est aujourd'hui au cœur de tous les débats, tant elle conditionne tous les rouages du fonctionnement des territoires de montagne comme le Trièves où la mobilité est un enjeu majeur, et où la facture énergétique pèse sur les finances des habitants, des entreprises et des collectivités.

Historiquement, de nombreuses initiatives, tant d’opérateurs publics que privés rendent ce territoire particulièrement innovant sur la question énergétique.
C’est ce qui a conduit la communauté de communes à proposer sa candidature à un appel à projet régional, pour devenir un territoire à énergie positive, c’est-à-dire engager le territoire vers une transition énergétique à l’horizon 2050 visant à couvrir l’ensemble des besoins énergétique locaux en énergies renouvelables.

Les candidatures que nous avons présentée à la Région Rhône-Alpes et à l'ADEME en janvier 2014, puis au Ministère de l'écologie en juin 2015 ont été retenues. Nos objectifs et nos propositions d'actions ont répondu aux attentes de nos partenaires financiers et techniques, et nous avons désormais les moyens de mettre en place notre projet de transition énergétique pour les trois années à venir.

La communauté de communes est ainsi un territoire à énergie positive et croissance verte dit TEPOS-CV.

 logoTEPCV

Retrouvez TEPOS sur facebook  thumb facebook